Paroisse catholique francophone de Bucarest

Pratique, Prier la Vierge Marie

Comment on prie le chapelet

La répétition se nourrit du désir d’être toujours plus conformé au Christ, (…) Le rosaire nous aide à grandir dans cette conformation jusqu’à parvenir à la sainteté.Saint Jean Paul II, Rosarium virginis Mariae, 26

Le chapelet débute ainsi :

« Credo »
« Notre Père »
« Je vous salue, Marie » x 3
« Gloire au Père »

Puis l’on commence une « dizaine », qui est constituée ainsi :

« Notre Père »
« Je vous salue, Marie » x 10
« Gloire au Père »

Le chapelet est constitué de 5 dizaines.

En récitant chaque dizaine, nous méditons un mystère du salut.

Le Dimanche et le Mercredi, on médite les mystères glorieux.

1. La Résurrection de Jésus,
2. L’Ascension de Jésus,
3. La Pentecôte,
4. L’Assomption de Marie,
5. Le Couronnement de Marie.

Le Lundi et le Samedi, on médite les mystères joyeux.

1. L’Annonciation,
2. La Visitation,
3. La Nativité,
4. La Présentation,
5. Le Recouvrement de Jésus au Temple.

Le Mardi et le Vendredi, on médite les mystères douloureux.

1. L’Agonie,
2. La Flagellation,
3. Le Couronnement d’épines,
4. Le Portement de croix,
5. La Mort sur la croix.

Le Jeudi, on médite les mystères lumineux.

1. Le Baptême de Jésus au Jourdain,
2. Jésus se révèle aux noces de Cana,
3. L’Annonce du Royaume de Dieu avec l’invitation à la conversion,
4. La Transfiguration,
5. L’institution de l’Eucharistie, expression sacramentelle du mystère pascal.